•           Le 1er Mouvement de la 5eme Symphonie de Ludwig Van Beethoven (1770-1827)

     

     

    1-  Qui était Beethoven ?

    "Ludwig van Beethoven est né à Bonn, en Allemagne, en décembre 1770.

     

    A cette époque, les compositeurs écrivaient principalement des oeuvres sur commande  pour l'église ou pour la noblesse pour qui ils travaillaient. En contre partie de cet état, les compositeurs n'étaient pas vraiment libres d'écrire ce qu'ils voulaient.

     Beethoven à l'age de 33 ans en 1803. Peinture de Christian Horneman.

    Beethoven, comme Mozart avant lui, voulait être libre de composer selon son bon vouloir. Et il a exercé sa profession librement, grâce à de riches mécènes qui lui assurèrent une rente pendant une grande partie de sa vie. Grace à ces mécènats, Beethoven composa des oeuvres selon ses goûts et son inspiration.  Sa seule contrainte fut de résider définitivement à Vienne, capitale musicale de l'Europe à cette époque, où il s'était installé en 1792.

     

     

    Sonate pour piano n°14 dite "Sonate au clair de lune" composée en 1801

     

     Beethoven a vécu à une époque où les connaissances scientifiques et techniques, les idées politiques et les modes de vie se développaient (révolution française) et il a été un admirateur fasciné par cette évolution : en 1789, date de la révolution française, Beethoven a 18 ans.

     A Vienne, il fréquente des universitaires, des hommes de lettres ou des musiciens porteurs des idées nouvelles qui fourmillent à cette époque. Il gardera toute sa vie un fort attrait pour les idées généreuses concernant la libération des peuples .

     

    Ludwig van Beethoven ressent les premiers symptômes de la surdité avant l'âge de 30 ans (1800). Son ouïe ira en se détériorant, malgré des consultations répétées auprès des plus célèbres médecins de Vienne.

     

    Bagatelle n°25 pour piano dite "Lettre à Elise" composée en 1810, deux ans après sa 5eme symphonie.

    Devenu totalement sourd vers 1818, il ne pourra plus jouer de piano en public, lui qui fut connu comme pianiste virtuose et grand improvisateur avant d'être reconnu comme compositeur, il ne pourra plus diriger d'orchestre mais il continuera inlassablement de composer et de produire des oeuvres magistrales." 

     

     

    Ludwig Van Beethoven a écrit 138 œuvres qui s'étalent de 1793 jusqu'à sa mort. Il a entre autre écrit neufs symphonies.

    2- La 5eme symphonie (1808):

    Beethoven conçut sa 5eme symphonie progressivement entre 1804 et 1808 après beaucoup de recherches et d’essais (pour le seul 1er mouvement il y a eu 14 versions d’ébauches et 3 fins différentes envisagées).

     La création eut lieu le 22 décembre 1808 à Vienne sous la direction du compositeur déjà atteint de surdité.

    1er Mouvement de la 5eme symphonie de Beethoven (Orchestre de chambre d'Europe dirigé par Nikolaus Harnoncourt):

    Une symphonie est une musique composée pour un orchestre. Une symphonie est constituée de plusieurs parties  appelées mouvements. Chaque mouvement (partie) est séparé par un bref moment de silence. Le 1er mouvement est donc le début d'une symphonie.

     

                                 1ere partie du mouvement: L'exposition:

    Nous observons que le début (de 0.00 à 1.45) est répété aussitôt ( de 1.45 à 3.05). Ce 1er passage- le début du mouvement joué 2 fois - s'appelle l'exposition.

    Il se décompose ainsi:

    De 0.00 à 1.05: L'exposition du thème A

    L'exposition du thème A est plutôt agitée, angoissée, tragique.

     De 1.05 à 1.08: Transition jouée au cor

    De 1.08 à 1.45: L'exposition du thème B

    L'exposition du thème B est plutôt sereine, plus gaie.

    Observez qu'à la fin de l'exposition du thème B, on retrouve le thème A dispersé dans l'orchestre.

    La fin de cette 1ere partie du mouvement (de 1.45 à 3.05) est la répétition de l'exposition.

    L'exposition est donc jouée 2 fois:

     

     Le motif mélodique* qui constitue le thème A est probablement l'un des plus connu de la musique classique : 

    *Un motif mélodique: Une mélodie très courte.

    Ces huit notes pleines de puissance et de passion romantique jouées par les cordes de l'orchestre symbolisent le caractère révolutionnaire de la musique du compositeur, Beethoven en parlera en disant : « Ainsi le destin frappe à la porte » 

    Ce motif mélodique obsède  Beethoven depuis qu'il compose. On le retrouve entre autre ébauché dans les œuvres suivantes :

    Le "trio n°1" composé en 1795:

    Le début du "concerto pour piano n°4" composé en 1805:

    Mais revenons à ce motif mélodique de 2 fois 4 notes (thème A):

     

    Voici une représentation graphique de ce thème A:

     

     

     

     

    Ce thème A est utilisé tout le long de cette 1ere partie de l'exposition, ainsi, dès le début:

     

     

     

     

     

     Audition de l'EXPOSITION du 1er mouvement de la 5eme symphonie de Beethoven avec representation graphique:

    Regardez comme le motif du thème A (Ces 8 premieres notes de la symphonie) est exploité partout dans l'orchestre:

     

                2ème partie du mouvement: Le développement (De 3.06 à 4.21): 

    Cette deuxième partie du mouvement développe les idées présentées dans l'exposition:

     

     

                           3ème partie du mouvement: La réexposition:

    Cette dernière partie du mouvement ressemble à l'exposition mais très vite, des changements sont remarquables surtout à la moitié de cette partie:

     

     

     

     

                                           3- Conclusion: Des reprises surprenantes du                   1er mouvement de la 5eme symphonie de Beethoven!

    Cette symphonie est probablement l'une des plus connue dans le monde. Pour cette raison, il en  existe de nombreuses reprises: 

    1- reprise version Jazz:

     

    2-Reprise version Salsa:

    3- Reprise version  Rock:

    4-Version burlesque chantée par les frêres Jacques "La pince à linge": 

     

    5- Et même une mise en scene de deux acteurs mimant la dispute d'un couple:



     

     

     

     

     

     

     

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique